Initiatives

Depuis janvier 2003, l’association a, en plus des interventions chirurgicales, initié des actions autour de la prévention et du dispositif de santé publique durable: elle organise chaque année des sessions de formation de trois jours réunissant infirmières et matrones de la région et centrées sur le domaine gynécologique et les soins de la mère et des nourrissons. Par ailleurs, en coordination avec les acteurs de la région médicale de Matam l'association développe ses actions de prévention et de sensibilisation contre le VIH / SIDA (sensibilisation auprès de la population immigrée originaire de la région de Matam, accompagnement des actions menées par le Centre de santé de Matam, sensibilisation auprès des lycéens et collégiens, …)

Consolider ...

  • Accentuer le transfert de compétences et le renforcement des pratiques professionnelles avec les équipes de bloc opératoires, de la maternité, de la médecine générale et des services de soins et d’hospitalis
  • Renforcer la formation-action des matrones et sages-femmes en mettant en œuvre des sessions de formation aux soins en périnatalité utilisant des mannequins et des jeux de rôle pour la simulation (nous nous inspirons, pour ce faire, des programmes « helping mothers deliver » et « helping babies breathe »)
  • Poursuivre les actions de sensibilisation/prévention

Ouvrir de nouvelles perspectives : dispositif d'assurance santé

Expérimenter un dispositif de micro-assurance santé dans la Région de Matam

  • En partenariat avec le BureauInternational du Travail (BIT) et le département d'économie du CNRS, l'association "Fuuta Santé - Matam" étudie les possibilités d'initialisation d'un dispositif d'assurance santé au niveau de la région de Matam en s'appuyant sur la diaspora de la région résidant en France
  • Un des principes du dispositif que nous envisageons est d'en permettre l'accès au plus grand nombre de bénéficiaires y compris les habitants de la région qui n'ont pas de parents migrants

 

Une initialisation d'un dispositif d'assurance santé dans la région de Matam s'appuyant notamment sur la diaspora :

  • Mettre en place un système permettant aux migrants de la diapora de mobiliser les ressources pour la prise en charge des dépenses de santé au profit de leurs compatriotes restés au Sénégal
  • Permettre aux migrants de transformer des dépenses sanitaires importantes et imprévues en prise en charge de soins programmée et régulière
  • Installer un système ouvert au plus grand nombre de bénéficiaires, y compris les habitants de la Région qui n'ont pas de parent migrant
  • Déployer un dispositif qui s'inscrit dans le cadre de la politique de santé et des orientations en la matière définies par les Autorités administratives du Sénégal

 

Une phase préalable d'expérimentation pour préfigurer et consolider, dans un second temps, un dispositif pérenne de micro-assurance

  • Une phase d'expérimentation pilotée avec l'association Fuuta Santé - Matam pour initialiser le dispositif
  • La mise en place d'une structure pérenne de gestion du dispositif de micro-assurance santé sur la base des ajustements/consolidations suite au retour d'expériences de la phase d'expérimentation

 

Un partenariat avec le BIT et le CNRS/CERMES pour mener la phase 1 d'étude de faisabilité

  • Réalistion, de mai à novembre 2010, d'une vaste enquête par questionnaires auprès d'un échantillon représentatif de migrants résidant en France et originaires de la Région de Matam (600 personnes)
  • Réalisation en septembre 2010 de focus group avec des représentants des migrants
  • Réalisation d'une enquête par questionnaires dans la région de Matam en février 2011 (250 personnes)
  • Réalisation d'une étude technique par le CGR en janvier 2012 pour préciser le cadre du modèle à mettre en oeuvre (administration générale, produit d'assurance, étude économique)

 

Des résultats d'enquêtes et de premières analyses qui confirment le besoin et précisent les contours du modèle à mettre en place

  • Les frais de santé représentent le second poste de dépenses prises en charge par les migrants (16%), après les dépenses de consommation courante (60%)
  • La confirmation d'une forte sollicitation des migrants par leurs familles pour la prise en charge inopinée de frais de santé et des contraintes associées pour mibiliser à brèves échéances les sommes demandées (70%) des enquêtés déclarent devoir, en cas de difficulté, emprunter auprès d'un proche)
  • Des attentes fortes exprimées en termes de prestations de prise en charge par un système d'assurance santé tant au niveau des migrants qu'au niveau des populations résidants dans la région de Matam (achats de médicaments, hospitalisation, évacuation vers les structures de référence,...)
  • Des besoins de sensibilisation/responsabilisation auprès des migrants, des bénéficiaires comme des organismes d'offre de soins (exigence de relever le niveau de qualité des soins)
  • Une sensibilité par rapport au niveau des cotisations et primes relatives aux produits proposés (un équilibre entre l'attractivité des prestations et les contraintes de financement durable du système d'assurance santé)
  • Une exigence de transparence et de rigueur de la gestion (le niveau d'adhésion reposera sur la confiance que saura susciter le système auprès des migrants)
  • Un inétrêt manisfesté pour une organisation structurée fédérant les migrants des différentes localités de la Région autour du portage d'un système de micro-assurance santé
  • Dans les prmeiers temps, un apport de fonds est nécessaire pour financer correctement l'assurance santé en complément des contributions des assurés (principe de cotisations subventionnées)

 

Des orientations en termes de modèle de dispositif  une organisation à 3 niveaux

1. Sous-système "Migrant & Partenaires"

  •      Sensibilisation des migrants contributeurs
  •      Organisation de la mobilisation des adhérents et des opérations d'inscription : désignation des ayants droits, collecte des cotisations
  •      Rétro-information des migrants contributeurs
  •      Pilotage du système d'assurance santé et de la contractualisation avec l'assureur retenu

2. Opération d'assurance maladie

  •      Prestation complète de gestion de garantie
  •      Contractualisation avec les prestataires et suivi
  •      Gestion des risques (suivi conso, audit médical)
  •      Gestion financière : réception des contributions des migrants, paiement des prestataires

3. Guichet local de proximité

  •      Information/sensibilisation des bénéficiaires désignés
  •      Gestion/facilitation des relations des bénficiaires avec les prestataires, en lien avec l'Assureur 

 

Les prochaines étapes envisagées dans la feuille de route....

Cadrage et initialisation de l'expérimentation :

  • Approfondissement des modalités de mise en oeuvre technique du système et préparation de l'expérimentation en lien avec les Autorités
  • Mise en oeuvre des actions de sensibilisation des migrants
  • Contacts/contractualisation avec les partenaires et prestataires : Assureur, Structures de soins, Pharmacies...
  • Concertation avec les autorités nationales et locales
  •  Mise en place du Guichet local et du dispositif d'information et de gestion locale de proximité
  • Mise en place du dispositif de gestion en France : sensibilisation des migrants, gestion des adhésions et cotisations, gestion des transferts financiers, système de traçabilité et de flux d'information entre les différents niveaux
  • Mobilisation des partenaires pour consolider le fonds d'amorçage du système
  • Préparation et initialisation de l'expérimentation